LEGGI
BENI IN PERICOLO
INTERVENTI E RECENSIONI
RASSEGNA STAMPA
COMUNICATI DELLE ASSOCIAZIONI
EVENTI
BIBLIOGRAFIA
STORIA e FORMAZIONE del CODICE DEI BENI CULTURALI E DEL PAESAGGIO
LINK
CHI SIAMO: REDAZIONE DI PATRIMONIOSOS
BACHECA DELLE TESI
per ricevere aggiornamenti sul sito inserisci il tuo indirizzo e-mail
patrimonio sos
in difesa dei beni culturali e ambientali

stampa Versione stampabile

Parigi. Se réapproprier lAntiquité
Johann Chapoutot
https://www.liberation.fr/debats/2018/09/26/se-reapproprier-l-antiquite_1681426

Lhistoire contemporaine européenne regorge dexemples de récupération dœuvres dart grec ou romain à des fins commémoratives ou politiques.


Le Musée des antiquités de Ljubljana est une splendeur pour qui aime lhistoire romaine et les vieilles pierres : autels votifs, pierres tombales et bornes milliaires y abondent, qui nous permettent de plonger dans le riche passé de ce territoire devenu romain au Ier siècle. Parmi elles, un autel attire lattention. Classique dans sa facture, ce beau mètre cube de pierre ciselée porte sur une de ces faces une plaque de pierre grise engravée de rouge, étoile comprise, qui évoque immanquablement un monument aux morts de lépoque titiste. La pierre romaine porte lhommage du musée à trois de ses collaborateurs, morts pendant la guerre contre les Allemands.

Est ainsi honoré le Dr Stanko Jug, historien spécialiste de lépoque moderne et de la lutte contre les Turcs, arrêté par la police allemande et mort en détention à Dachau le 26 février 1945. Bel hommage de la pierre romaine aux héros de la science et de la patrie yougoslave, que lon imagine réservé aux historiens. Manifestement, non. Mest revenu en mémoire le monument aux déportés yougoslaves du camp de Mauthausen, que javais découvert quinze ans auparavant, alors que je remontais le Danube à vélo. Un simple parallélépipède de pierre, précédé de deux colonnes de marbre blanc. Ces colonnes évoquent immanquablement, en un tel lieu, des cheminées de crématoire, mais rappellent également lAntiquité : la pierre est un cénotaphe, et les colonnes, un temple.

Mêmes réminiscences antiques à Distomo, en Grèce où, le 10 juin 1944, le même jour quà Oradour-sur-Glane, des troupes allemandes massacrèrent une population civile coupable de se trouver sur leur chemin. Lhôtel de ville porte sur sa façade un bas-relief qui commémore lévénement, tandis que le grand monument, sur les hauteurs du bourg, avec son marbre blanc, son bas-relief et sa géométrie monumentale, rend présente lAntiquité. Rien de surprenant en Grèce, me direz-vous : on se bat avec ses armes, on parle son propre langage et, face à la barbarie nazie, une référence à lAntiquité grecque est du meilleur effet.

Certes - et en Yougoslavie aussi, vieille terre illyrienne après tout. Mais lURSS ? Le mémorial à lArmée rouge de Treptow, à lest de Berlin, aligne deux rangées de catafalques, de part et dautre dun soldat géant. Sur ces monuments latéraux, on trouve également des bas-reliefs. Sur lun dentre eux, démouvants paysans viennent offrir à la patrie leurs vases et leurs biens, pour contribuer à la Grande Guerre patriotique. La grande Union soviétique est représentée par un autel civique à la romaine, surmonté de deux hommes, vraisemblablement un législateur assis, presque nu, et un soldat, debout et drapé de son pallium.

On peut reconnaître dans ces quelques exemples un phénomène plus large un simple effet de contexte. Après tout, lépoque était au néoclassique, comme le cannelé, le fuselé et le symétrique de lArt déco le prouve, en ébénisterie comme en architecture : sur la lancée des années 30, les années 50 allaient poursuivre cette mode néo-antique.

Par ailleurs, quand il sagit de dire des choses un peu graves avec un brin de solennité, lAntiquité est recommandée, comme en témoigne toute la sculpture monumentale européenne depuis le XVIIIe siècle au moins. Mais il y a sans doute plus que cela. Le fascisme italien, souvenons-nous, se prétendait la résurrection de lEmpire romain, une renovatio imperii qui allait faire de la Méditerranée une mare nostrum renouvelée. Lexhumation du forum romain, le tapage, en 1938, autour du bimillénaire dAuguste, servaient les fins de Mussolini : lItalie a été grande et lest à nouveau.

Quant aux nazis, ils néprouvaient aucun scrupule à annexer lAntiquité et clamaient, sur le fondement danciennes hypothèses scientifiques, que les Grecs et les Romains étaient de sang germanique. Dès lors, tout le prestige de la Grèce et de Rome revenait aux Allemands, dont les ancêtres nétaient pas les vociférants germains des forêts mais, bel et bien, Périclès et Auguste. Tout cela était martelé, au sens propre du terme : dans la pierre, celle de la sculpture et celle de larchitecture, massive, géométrique, écrasante, qui faisait de lindividu un zéro écrasé par linfini de la masse.

Des centaines dhistoriens de lAntiquité ny trouvèrent rien à redire, soit quils partageaient ces idées, soit quils aient considéré quil y avait des postes et des prébendes à prendre, et quil faut après tout bien vivre. Le régime de Vichy eut dailleurs un temps, pour secrétaire dEtat à lEducation nationale, un antiquisant distingué en la personne de Jérôme Carcopino.

Dans les Balkans comme ailleurs, les nazis avaient presque tout volé. Les collègues du Dr Stanko Jug ont voulu, en lui rendant un hommage romain, se réapproprier lAntiquité.

Cette chronique est assurée en alternance par Serge Gruzinski, Sophie Wahnich, Johann Chapoutot et Laure Murat.
Johann Chapoutot historien, professeur dhistoire contemporaine à Paris-Sorbonne



news

11-12-2018
Rassegna Stampa aggiornata al giorno 11 dicembre 2018

28-11-2018
Nell'anniversario dei Washington Principles. Lo Stato italiano ha fatto poco per la restituzione dei beni culturali di proprietà ebraica

18-09-2018
Il Ministro Bonisoli: abolire la storia dell'arte

16-09-2018
Le mozioni dell'VIII Congresso Nazionale di Archeologia Medievale

14-09-2018
Manifesto della mostra sulle leggi razziali e il loro impatto in un liceo triestino.La censura del Comune

12-09-2018
Bando Premio Silvia Dell'orso: il 30 settembre scadono i termini per candidarsi

03-09-2018
Appello per la salvaguardia dellArchivio e del patrimonio culturale delle Acciaierie di Piombino

24-08-2018
A due anni dal terremoto in centro Italia

08-08-2018
Comitato per la Bellezza. Altro palazzone di 6 piani in piena riserva naturale del Litorale romano

24-07-2018
Da Emergenza Cultura: San Candido (BZ), uno sfregio che si poteva e doveva evitare

21-07-2018
Inchiesta de "L'Espresso" di Francesca Sironi: Il ministro Alberto Bonisoli e la scuola offshore

20-07-2018
Associazione Nazionale Archeologi. MIBAC: il titolo non è unopinione!

08-07-2018
Su Eddyburgh un intervento di Maria Pia Guermandi sull'Appia Antica

13-06-2018
Disponibile la relazione di Giuliano Volpe sull'attività del Consiglio Superiore

12-06-2018
Lettera aperta al Sig. Ministro dei Beni Culturali dott. Alberto Bonisoli: Per un futuro all'archeologia italiana

04-06-2018
Dalla rete: sul nuovo governo e sul nuovo ministro dei Beni culturali

19-05-2018
Sul contratto M5S - Lega vi segnaliamo...

17-05-2018
Cultura e Turismo: due punti della bozza Di Maio - Salvini

15-05-2018
Sulla Santa Bibiana di Bernini: intervento di Enzo Borsellino

13-05-2018
Premio Francovich 2018 per il miglior museo/parco archeologico relativo al periodo medievale

04-05-2018
Nella sezione "Interventi e recensioni" abbiamo pubblicato un contributo di Franco Pedrotti sul depuratore della piana di Pescasseroli: una sconfitta del protezionismo italiano

01-05-2018
Archistorie: rassegna di films sull'architettura dell'Associazione Silvia Dell'Orso

30-04-2018
Nella sezione "Interventi e recensioni", abbiamo pubblicato un contributo di Vittorio Emiliani: Appena 11 giardinieri per Villa Borghese. Ma l'erba "privata" non è meglio

26-04-2018
Roma. Il nuovo prato di piazza di Spagna non regge, il concorso ippico migra al Galoppatoio

21-04-2018
Anna Somers Cocks lascia The Art Newspaper. Intervista su "Il Giornale dell'Arte"

04-04-2018
VIII edizione del Premio Silvia Dell'Orso: il bando (scadenza 30/9/2018)

29-03-2018
Comitato per la Bellezza: A Palazzo Nardini chiedono già affitti altissimi ai negozi

25-03-2018
Lettera aperta di Archeologi Pubblico Impiego - MiBACT ai Soprintendenti ABAP

25-03-2018
A Foggia dal 5 aprile rassegna Dialoghi di Archeologia

23-03-2018
Comitato per la Bellezza e Osservatorio Roma: Tre richieste fondamentali per salvare Villa Borghese e Piazza di Siena

Archivio news