LEGGI
BENI IN PERICOLO
INTERVENTI E RECENSIONI
RASSEGNA STAMPA
COMUNICATI DELLE ASSOCIAZIONI
EVENTI
BIBLIOGRAFIA
STORIA e FORMAZIONE del CODICE DEI BENI CULTURALI E DEL PAESAGGIO
LINK
CHI SIAMO: REDAZIONE DI PATRIMONIOSOS
BACHECA DELLE TESI
per ricevere aggiornamenti sul sito inserisci il tuo indirizzo e-mail
patrimonio sos
in difesa dei beni culturali e ambientali

stampa Versione stampabile

Notre-Dame : la communauté scientifique internationale écrit à Emmanuel Macron
Didier Rykner
La Tribune de l'Art 28/4/2019

Le Figaro vient de publier (et publiera demain dans son édition papier) une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron, signée de 1170 noms de professionnels en poste dans le secteur du patrimoine, du musée ou des universités. Ils répondent à la volonté du président de la République de faire passer une loi dexception pour la restauration de Notre-Dame, en sasseyant sur toutes les procédures existantes et sur lavis des spécialistes, pour aller vite, cinq ans, un délai irréaliste et dangereux pour le monument. Nous nous associons bien sûr entièrement aux termes de cette lettre qui résume les critiques que nous avons répétées à long darticles.

Une lettre ouverte, ce nest pas rare, fût-elle pour le président de la République. Mais le nombre et la qualité des signataires est cette fois-ci inédite. Non seulement les signataires viennent du monde entier, mais ils on y trouve de nombreux fonctionnaires français qui signent de leurs titres, de leurs fonctions, et souvent de leur établissement dorigine. Ceci pourrait apparaître comme une violation courageuse de leur devoir de réserve , et ça lest évidemment par rapport à la pratique habituelle qui veut quils ne sexpriment jamais publiquement pour contester une décision des pouvoirs publics. Mais il y a un devoir plus haut, qui est figé dans la loi, alors que le devoir de réserve nest quune construction jurisprudentielle : cest le devoir de désobéissance. En effet : [Tout fonctionnaire] doit se conformer aux instructions de son supérieur hiérarchique, sauf dans le cas où lordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public. Or la loi dexception est de toute évidence de nature à compromettre gravement un intérêt public , soit lintégrité de la cathédrale Notre-Dame et le respect des lois de protection du patrimoine qui sappliquent en France à tous les monuments, ce qui implique a fortiori lun des plus importants du monde.

Cette lettre - par ailleurs parfaitement respectueuse et dune haute élévation desprit - rappelle dabord le rôle de la France dans lélaboration dune déontologie de la restauration et le rôle moteur quelle a joué dans ce domaine. Elle souligne ensuite la responsabilité des gouvernements successifs dans létat actuel du patrimoine. Notre-Dame n[étant] pas quune cathédrale, pas que lun des monuments majeurs de larchitecture européenne [mais] lun des monuments autour duquel, pendant près de deux siècles, se sont constituées la protection et la déontologie françaises et mondiales des Monuments historiques. , elle demande de prendre le temps, de ne pas préconiser telle ou telle solution car il est trop tôt , et de prendre le temps du diagnostic Elle demande également que lexécutif écoute les experts , notamment ceux de son administration, au ministère de la Culture. Bref, linverse de ce qui a été fait jusquà présent.

Cette lettre soppose directement à lattitude du gouvernement et du président de la République, qui nécoutent rien ni personne. Quelle soit signée dun nombre impressionnant de fonctionnaires du ministère de la Culture confirme, comme nous lavons déjà écrit, que celui-ci est au bord de limplosion. Elle confirme aussi que la France apparaît, aux yeux de lopinion internationale, comme une nation qui menace, plutôt quelle ne protège, lun des plus grands monuments du patrimoine mondial, pour des raisons bassement politiques.

On y trouve les noms de très nombreux conservateurs des monuments historiques, de conservateurs-restaurateurs, de conservateurs des musées de province, de conservateurs du Louvre et des grands musées nationaux. On y trouve également des architectes des bâtiments de France, des architectes du patrimoine et même des architectes en chef des monuments historiques, des archéologues. Il faut rendre hommage à tous ces fonctionnaires qui prennent un vrai risque à signer, même si leur nombre même empêche que des sanctions soient prises à leur égard, ce qui ajouterait encore au scandale. On trouve, bien entendu, un nombre impressionnant duniversitaires, des membres du CNRS ou membres dassociations de protection du patrimoine.

À létranger, où aucun devoir de réserve ne tient, le nombre de signataires est également impressionnant. Ils proviennent de tous les pays : États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, dEspagne, dItalie, de Hongrie, de Belgique, de Suisse... La liste, en réalité, serait trop longue à donner et nous reviendrons sur celle-ci dans les jours qui viennent afin de lanalyser plus longuement.

Quelle sera lattitude du pouvoir face à cette fronde dont la légitimité - le scientifique contre le politique - rend difficile de la balayer dun revers de main ? Nous suivrons bien sûr dans les jours qui viennent les suites de la parution de cette lettre, comme nous avons suivi cette actualité au plus près depuis presque deux semaines l



news

21-08-2019
RASSEGNA STAMPA aggiornata al giorno 21 agosto 2019

20-08-2019
In Finestre sull'arte: Gli accorpamenti della riforma Bonisoli affosseranno definitivamente i musei piccoli?

20-08-2019
Caos musei. Nel sito Emergenza Cultura vi segnaliamo...

16-08-2019
Da Finestre sull'arte: Musei, tutti gli accorpamenti decisi da Bonisoli

14-08-2019
Bonisoli firma decreto musei, ecco cosa prevede

01-07-2019
APPELLO - Per il parco archeologico dell'Appia Antica

30-06-2019
Documento dell'API sulla riforma del Ministero: riorganizzazioni perenni

27-06-2019
La FCdA per il Museo Etrusco di Villa Giulia e il Parco Archeologico dell'Appia Antica

26-06-2019
Firenze, l'annuncio di Bonisoli: "Accademia formerà polo unico con gli Uffizi"

21-06-2019
Lorenzo Casini sulla riforma del Ministero: Linsostenibile leggerezza ovvero la nuova riorganizzazione del Ministero per i beni e le attività culturali (Mibac)

05-06-2019
Alinari. Quale destino per la più grande raccolta museale di fotografie in Italia? Un comunicato della SISF

30-05-2019
Bando per il premio Silvia Dell'Orso 2019: scadenza 30 settembre

07-05-2019
Dal blog di Carlo Pavolini: Luca Nannipieri e l'abolizione delle Soprintendenze

25-03-2019
Pisa. Bonisoli: Sarà trovata soluzione per ambulanti ma non in piazza Miracoli

25-03-2019
E' mancato questa mattina Andrea Emiliani

28-02-2019
Associazione culturale Silvia Dell'Orso: VIII edizione di Visioni d'arte

26-02-2019
Mai più bancarelle in piazza dei Miracoli. Firmate l'appello

14-02-2019
Appello. Contro lo smantellamento dello Stato Italiano

13-01-2019
Per unarcheologia fuori dallimpasse. Lettera al Ministro Bonisoli di API (Archeologi Pubblico Impiego)

11-01-2019
Sulla riforma delle Soprintendenze e dei musei di archeologia. Dichiarazione di archeologi accademici Lincei

29-12-2018
Per un rafforzamento delle soprintendenze uniche

29-12-2018
A proposito dell'appello agli archeologi: "Firme e coerenza" di Pier Giovanni Guzzo

18-12-2018
APPELLO AGLI ARCHEOLOGI

28-11-2018
Nell'anniversario dei Washington Principles. Lo Stato italiano ha fatto poco per la restituzione dei beni culturali di proprietà ebraica

18-09-2018
Il Ministro Bonisoli: abolire la storia dell'arte

16-09-2018
Le mozioni dell'VIII Congresso Nazionale di Archeologia Medievale

14-09-2018
Manifesto della mostra sulle leggi razziali e il loro impatto in un liceo triestino.La censura del Comune

12-09-2018
Bando Premio Silvia Dell'orso: il 30 settembre scadono i termini per candidarsi

03-09-2018
Appello per la salvaguardia dellArchivio e del patrimonio culturale delle Acciaierie di Piombino

24-08-2018
A due anni dal terremoto in centro Italia

Archivio news