LEGGI
BENI IN PERICOLO
INTERVENTI E RECENSIONI
RASSEGNA STAMPA
COMUNICATI DELLE ASSOCIAZIONI
EVENTI
BIBLIOGRAFIA
STORIA e FORMAZIONE del CODICE DEI BENI CULTURALI E DEL PAESAGGIO
LINK
CHI SIAMO: REDAZIONE DI PATRIMONIOSOS
BACHECA DELLE TESI
per ricevere aggiornamenti sul sito inserisci il tuo indirizzo e-mail
patrimonio sos
in difesa dei beni culturali e ambientali

stampa Versione stampabile

Parigi. Notre-Dame : les ouvriers en ordre de bataille
Sibylle Vincendon
Liberation, 11/09/2019

Lancien chef détat-major des armées Jean-Louis Georgelin, à la tête du chantier de la cathédrale, a réuni ses troupes pour évaluer les dégâts et organiser la restauration de lédifice parisien.


Pour le moment, léquipe chargée de mener à bien la restauration de Notre-Dame est en petit commando. Chargé par le président de la République de diriger la reconquête de la cathédrale de Paris détruite par les flammes, le général Jean-Louis Georgelin a appelé autour de lui lingénieur général de larmement Philippe Jost et lancien patron de larchitecture à la SNCF, Jean-Marie Duthilleul. Le QG des opérations tient dans une pièce à lElysée, mais ça ne va pas durer. Létablissement public sera établi par décret début novembre et comptera une trentaine de personnes.

Vitrine. Un soldat en sauveur du patrimoine ? Le choix a pu sembler étrange. Mais vu le terrain miné qui attend les reconstructeurs, ce nétait pas le plus mauvais. Le général Georgelin a un sens tactique et stratégique incroyable, dit Jean-Marie Duthilleul, qui na peut-être plus fréquenté de hauts gradés depuis son service militaire. Lancien chef détat-major des armées a-t-il déjà déployé son sens tactique pour faire taire les innombrables experts autoproclamés qui se sont exprimés sur la restauration ? En tout cas, on ne les entend plus. Bon début.

Côté organisation, le général a prévu un organigramme sans chichis. Duthilleul est là pour parler le même langage que Philippe Villeneuve, larchitecte en chef des monuments historiques, responsable de Notre-Dame. Il faut des chefs pour gérer les marchés publics, le mécénat, rechercher les compétences des entreprises et des compagnons et, dans lidéal, faire du chantier une vitrine des savoir-faire. En terminant dans cinq ans comme la réclamé le chef de lEtat ? Cétait plus une incitation à pousser les feux quun délai, sourit Jean-Marie Duthilleul.

Et quid du concours international darchitecture pour la reconstruction de la flèche, annoncé lui aussi par Emmanuel Macron au lendemain du sinistre ? Il nest pas encore à lordre du jour. Un appel aux architectes et aux urbanistes pourrait avoir lieu mais sur un sujet plus vaste que la seule flèche. Avec laccord de la ville de Paris, létablissement public va travailler sur un périmètre englobant les rues adjacentes, le square de larrière et le parvis du devant. Une consultation pourrait donc porter sur laccueil à Notre-Dame, notoirement insuffisant, et sur son environnement immédiat. Si les équipes participantes avaient des propositions pour la flèche, elles seraient regardées comme le reste du rendu. Même si lidée qui domine dans la profession est plutôt de rebâtir à lidentique la flèche de Viollet-le-Duc.

Débris. De toute façon, on nen est pas là. Cinq mois après lincendie, la mesure des dégâts nest pas terminée et, déjà, tout est complexe. Exemple, les pierres. Celles qui ont subi lincendie puis larrosage et, pour certaines, encaissé la chute de la flèche, sont-elles effritées, affaiblies, pulvérisées ? Aujourdhui, on ignore encore à quel point elles ont été explosées par lincendie, explique Jean-Marie Duthilleul. La pierre de Notre-Dame est un calcaire qui tient jusquà 800 ou 1000 degrés. Après, cela devient du sable. Seul moyen den avoir le cœur net : aller examiner les voûtes par le dessus. Sauf quelles sont invisibles, enfouies sous les gravats de la chute de la flèche.

Enlever ces débris alors ? Pas si vite. La chance de la voûte, cest quelle est chargée par les gravats, dit encore larchitecte. Leur poids reporte une partie des charges sur les murs et non pas sur les seuls arcs-boutants. A linstant T, leur présence est capitale car sil ny a plus le toit ni les gravats, le subtil équilibre des charges, des poussées et contre-poussées nexiste plus et tout sécroule.

Mais conserver ce tas de gravats nest pas une solution pérenne. Il va falloir les enlever et, avant, soutenir les arcs-boutants avec des étais en bois. Rien à voir avec les grosses poutres quon aperçoit sur des immeubles menaçant ruine. Ces étais épousent exactement chaque courbe de la voûte sans coller à la pierre. Un sur-mesure taillé en bureau détudes. Le chœur est déjà étayé de la sorte et il reste une partie de la nef à sécuriser.

Le démontage de léchafaudage métallique sannonce encore plus délicat. Certaines parties ont été soudées par lincendie, tout a joué. Comment et dans quel ordre découper ? Les ingénieurs essaient danticiper les mouvements dès lors que lon va commencer à découper telle ou telle pièce, explique Jean-Marie Duthilleul. Deux bureaux détudes sont sur le dossier. Ils confrontent leurs hypothèses. Pour jouer à ce mikado-là, il ne faut pas avoir la main qui tremble.

https://www.liberation.fr/france/2019/09/11/notre-dame-les-ouvriers-en-ordre-de-bataille_1750771


news

13-10-2019
RASSEGNA STAMPA aggiornata al giorno 13 ottobre 2019

04-10-2019
Unicredit mette all'asta da Christie's capolavori della sua collezione

14-09-2019
Da Artribune: Franceschini sospende i decreti Bonisoli

05-09-2019
Franceschini, il primo appuntamento al Museo della Liberazione di via Tasso

02-09-2019
Giuliano Volpe: Ci piacerebbe un ministro più educato

29-08-2019
Da Finestre sull'arte vi segnaliamo...

25-08-2019
Sul Financial Times si parla dei provvedimenti Bonisoli

22-08-2019
Trasferito il Soprintendente di Pisa che si era opposto alle bancarelle in piazza dei Miracoli

20-08-2019
In Finestre sull'arte: Gli accorpamenti della riforma Bonisoli affosseranno definitivamente i musei piccoli?

20-08-2019
Caos musei. Nel sito Emergenza Cultura vi segnaliamo...

16-08-2019
Da Finestre sull'arte: Musei, tutti gli accorpamenti decisi da Bonisoli

14-08-2019
Bonisoli firma decreto musei, ecco cosa prevede

01-07-2019
APPELLO - Per il parco archeologico dell'Appia Antica

30-06-2019
Documento dell'API sulla riforma del Ministero: riorganizzazioni perenni

27-06-2019
La FCdA per il Museo Etrusco di Villa Giulia e il Parco Archeologico dell'Appia Antica

26-06-2019
Firenze, l'annuncio di Bonisoli: "Accademia formerà polo unico con gli Uffizi"

21-06-2019
Lorenzo Casini sulla riforma del Ministero: Linsostenibile leggerezza ovvero la nuova riorganizzazione del Ministero per i beni e le attività culturali (Mibac)

05-06-2019
Alinari. Quale destino per la più grande raccolta museale di fotografie in Italia? Un comunicato della SISF

30-05-2019
Bando per il premio Silvia Dell'Orso 2019: scadenza 30 settembre

07-05-2019
Dal blog di Carlo Pavolini: Luca Nannipieri e l'abolizione delle Soprintendenze

25-03-2019
Pisa. Bonisoli: Sarà trovata soluzione per ambulanti ma non in piazza Miracoli

25-03-2019
E' mancato questa mattina Andrea Emiliani

28-02-2019
Associazione culturale Silvia Dell'Orso: VIII edizione di Visioni d'arte

26-02-2019
Mai più bancarelle in piazza dei Miracoli. Firmate l'appello

14-02-2019
Appello. Contro lo smantellamento dello Stato Italiano

13-01-2019
Per unarcheologia fuori dallimpasse. Lettera al Ministro Bonisoli di API (Archeologi Pubblico Impiego)

11-01-2019
Sulla riforma delle Soprintendenze e dei musei di archeologia. Dichiarazione di archeologi accademici Lincei

29-12-2018
Per un rafforzamento delle soprintendenze uniche

29-12-2018
A proposito dell'appello agli archeologi: "Firme e coerenza" di Pier Giovanni Guzzo

18-12-2018
APPELLO AGLI ARCHEOLOGI

Archivio news