LEGGI
BENI IN PERICOLO
INTERVENTI E RECENSIONI
RASSEGNA STAMPA
COMUNICATI DELLE ASSOCIAZIONI
EVENTI
BIBLIOGRAFIA
STORIA e FORMAZIONE del CODICE DEI BENI CULTURALI E DEL PAESAGGIO
LINK
CHI SIAMO: REDAZIONE DI PATRIMONIOSOS
BACHECA DELLE TESI
per ricevere aggiornamenti sul sito inserisci il tuo indirizzo e-mail
patrimonio sos
in difesa dei beni culturali e ambientali

stampa Versione stampabile

http://www.patrimoine-resistance.org/: la guerre a la culture

Paris, le 8 juillet 2005
Vous le lirez dans la ptition ci-jointe, le Muse National des Arts et Traditions Populaires (ATP) doit fermer ses portes dbut septembre. Et comme toujours, quand il sagit de ces mauvais coups contre la science, la connaissance, le patrimoine culturel, tout se fait dans lombre : on lapprend au dtour dun article de journal, et cest un dcret ministriel du 22 juin, la veille des vacances, qui le confirme.
Le Muse des ATP tait lui aussi un de ces lieux privilgis o les enseignants se retrouvaient avec les lves, les tudiants pour y apprendre la connaissance de leur pass.
Un Comit de dfense du Muse des ATP sest constitu pour en appeler lopinion publique et demande au ministre dabandonner sa dcision. Notre comit Patrimoine & Rsistance sen fait le relais et vous appelle contresigner cette ptition.
Cette fermeture sinscrit dans la suite des destructions prcdentes, celle du Muse de lHomme, avec la fermeture de ses galeries ethnographiques et la dispersion de ses collections du monde entier, celle du Muse National des Arts dAfrique et dOcanie auquel on substitue un muse de limmigration qui sera nouveau concept un muse sans objets ! Ce qui permettra toutes les lucubrations intresses
Elle sinscrit aussi dans des mesures similaires menes dans lEurope entire, voire plus largement, avec par exemple la fermeture du Muse des ATP de Madrid, muse ethnographique des peuples dEspagne, remplac par un muse de la mode !
Cette fermeture des ATP annonce fin juin est une sorte daboutissement dune anne scolaire de mesures particulirement brutales contre le patrimoine.
Ainsi, et cela donne le ton, lautomne, au Musum National dHistoire Naturelle, une dlgation d emplois-jeunes , dont les contrats arrivent chance, demande que leur travail soit prennis par la cration de postes statutaires. La question est dimportance : il sagit du classement de la prservation, de la conservation des 75 millions dobjets et de spcimens de toutes sortes qui constituent les collections du Musum dans tous les domaines des sciences de la nature. Et ce sont eux, 43 emplois-jeunes qui ont la charge de ce travail.
Que leur rpond la Direction ? Quelle na plus dargent pour les collections, et que sil le faut, elles seront cdes des organismes qui en ont les moyens. Et aux jeunes elle dira : Il ny aura pas de postes. Nous vous proposons de vous mettre votre compte et de constituer votre entreprise, on vous sous-traitera la conservation des collections.
Voil quoi mne le dsengagement de lEtat, cette politique dabandon au partenariat et la sous-traitance !
Mais voil aussi quelles Directions on a confi la gestion de ces institutions prestigieuses de la Rpublique, consacres jusquici la connaissance. Directions qui nont plus rien voir avec la science. Et qui pensent faire illusion en se faisant installer dans le fauteuil et derrire le bureau de Buffon et pouvoir expliquer un journaliste du Parisien au sujet de lavenir du Zoo de Vincennes ferm en partie pour cause de dlabrement : Nous prfrons nous orienter vers une dimension plus ethnologique en parlant des tribus qui vivent aux cts des animaux sauvages. (Sic !) ,


Le journal Le Monde finira enfin ce 6 mars 2005 par smouvoir de ce cours des choses. Sous le titre Les muses nationaux sur les traces de lentreprise, il crit que le profil des grands muses sest radicalement modifi []. LEtat les incite une gestion qui se rapproche de celles des entreprises. Au risque dun dficit culturel.
On y apprend que Le Louvre a sign avec lEtat un contrat dobjectifs et de moyens qui engage le muse [] optimiser ses ressources financires, [] mener une politique de dveloppement de mcnat, [] diversifier ses sources de recettes []. Et ds 2006, ce type de contrat stendra tous les muses [] et prendra le nom de contrat de performance.
On apprend encore que dans ce cadre la location de lespace de la pyramide du Louvre Eurosatory, Salon europen de marchands darmes [a rapport] 148 000 euros TTC
Fin 2004 encore, cette annonce de lAFP : le Ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres a pris la dcision de transfrer 178 monuments historiques appartenant lEtat aux collectivits territoriales, le ministre prcisant la rgle dune affectation locale, la proprit de lEtat tant considre comme lexception .
Cest un immense bradage !
Le Figaro du 18 novembre explique sous la plume de Armelle Hliot : Le monumental transfert, aux vertus certaines auquel nous allons assister dans les mois qui viennent va voir clore deux phnomnes : des rivalits avives entre les rgions et les dpartements, les villes et une extension du domaine de lintervention prive soutenue par un dispositif lgislatif trs favorable. Mouvement qui ira de lEtat aux collectivits, puis des collectivits aux entreprises. Car il est impossible faire autrement. On ne saurait mieux dire.
Le chteau de Chantilly, son muse et ses parcs sont remis par dvolution la gestion de lAga Khan.
Le chteau de Chambord lui-mme devient un Etablissement Public Industriel et Commercial. On va faire des animations et de largent. Le mot de Chambordland est lch.
Il y aurait encore mille choses dire, mille articles citer, tant est grande lindignation devant ces destructions. Nous y consacrerons un nouveau bulletin la rentre.
Les ATP sont promis la fermeture et cette anne encore nous avons t saisis des protestations contre le bradage de lImprimerie Nationale, la fermeture prochaine de la Bibliothque de la Sorbonne. La bibliothque du Muse de lHomme, quant elle, a ferm ce 12 juin 2005.
Dans ce Muse de lHomme, toutes les collections avaient t dmnages, sauf celles concernant lEurope. Il y a deux mois, parce quelles gnaient dans ce Muse dsert, a t dcid leur transfert aux ATP. Et les ATP ferment !
Ne nous y trompons pas, ce sont tous les secteurs de la connaissance qui sont touchs et, en premier lieu, de lEcole, de manire peut-tre plus insidieuse encore.
Dans cette situation, nous rvle la presse, Paris a maintenant le triste privilge davoir perdu toutes ses positions internationales concernant le Livre, la Peinture, la Musique, mais dtre devenu le centre mondial du trafic et du pillage des objets d arts premiers , selon lexpression raciste consacre.
Ce sont les vertus des menaces contre linalinabilit des collections incluses dans la loi sur les muses !
Honte ces gouvernants qui ne respectent rien et qui ne veulent pas entendre les dizaines de milliers de ptitionnaires, qui ne veulent pas comprendre lindignation qui monte dans tout le pays.
On dit que lavenir a un long pass. Il a aussi une immense mmoire. Et tous ces combats qui sont mens sinscrivent dans la rsistance contre ces destructions, contre ce mercantilisme et pour reconstruire ces muses comme centre de la connaissance et comme institutions de la Rpublique.
Nous signalons tous le livre publi chez LHarmattan : La Guerre la Culture La logique marchande et les attaques contre lintelligence, qui traite de toutes ces questions. Livre de Bernard Sergent, chercheur au CNRS et membre de notre comit Patrimoine & Rsistance.

La loi sur les muses ment, la loi sur les muses vend
Daniel de Coppet, ethnologue, directeur d'tude l'EHESS, a consacr une part essentielle des dernires semaines de sa vie cette analyse. Engag dans la dfense des muses nationaux et de leurs collections, il ne s'tait jamais rsolu ce qu'il considrait comme une destruction des muses pour des intrts mercantiles, quil sagisse du Muse de l'Homme, du Muse National des Arts d'Afrique et d'Ocanie ou du Muse National des Arts et Traditions Populaires. Il s'tait fermement oppos au projet du quai Branly et plus encore ses fondements prtendument scientifiques.
Daniel de Coppet se battait pour la sauvegarde des acquis de civilisation. C'est la raison pour laquelle il avait dcid de constituer avec nous le Comit Patrimoine & Rsistance. Lors des Assises de dfense du patrimoine du 17 novembre 2001, il dclarait qu'on assistait aujourdhui au pillage acclr, non seulement de la Rpublique Franaise, [mais celui] de toute la plante, de toute la richesse des civilisations et des socits humaines. C'est contre a que nous devons nous dresser. Il ne faudrait pas qu'en France on importe des pratiques qui sont prjudiciables l'intrt de l'humanit tout entire.




news

25-09-2020
RASSEGNA STAMPA aggiornata al giorno 25 settembre 2020

03-09-2020
Storia dell'arte cancellata, lo strano caso di un dramma inesistente, di Andrea Ragazzini

27-07-2020
Il Consiglio Direttivo dell'Associazione Italiana di Studi Bizantini su Santa Sofia

06-06-2020
Sicilia. Appello di docenti, esperti e storici dell'arte all'Ars: "Ritirate il ddl di riforma dei Beni culturali"

06-05-2020
Due articoli da "Mi riconosci? sono un professionista dei beni culturali"

05-05-2020
Confiscabile il bene culturale detenuto allestero anche se in presunta buona fede

30-04-2020
In margine a un intervento di Vincenzo Trione sul distanziamento nei musei

26-04-2020
Vi segnaliamo: Il caso del Sacramentario di Frontale: commento alla sentenza della Corte di Cassazione

25-04-2020
Turismo di prossimità, strada possibile per conoscere il nostro patrimonio

24-04-2020
Un programma per la cultura: un documento per la ripresa

22-04-2020
Il 18 maggio per la Giornata internazionale dei musei notizie dall'ICOM

15-04-2020
Inchiesta: Cultura e lavoro ai tempi di COVID-19

15-04-2020
Museums will move on: message from ICOM President Suay Aksoy

08-04-2020
Al via il progetto di formazione a distanza per il personale MiBACT e per i professionisti della cultura

06-04-2020
Lettera - mozione in vista della riunione dell'Eurogruppo del 7 aprile - ADESIONI

30-03-2020
Da "Finestre sull'arte" intervista a Eike Schmidt

30-03-2020
I danni del terremoto ai musei di Zagabria

29-03-2020
Le iniziative digitali dei musei, siti archeologici, biblioteche, archivi, teatri, cinema e musica.

21-03-2020
Comunicato della Consulta di Topografia Antica sulla tutela degli archeologi nei cantieri

16-03-2020
Lombardia: emergenza Covid-19. Lettera dell'API (Archeologi del Pubblico Impiego)

12-03-2020
Arte al tempo del COVID-19. Fra le varie iniziative online vi segnaliamo...

06-03-2020
Sul Giornale dell'Arte vi segnaliamo...

06-02-2020
I musei incassano, i lavoratori restano precari: la protesta dei Cobas

31-01-2020
Nona edizione di Visioni d'Arte, rassegna promossa dall'Associazione Silvia Dell'Orso

06-01-2020
Da Finestre sull'arte: Trump minaccia di colpire 52 obiettivi in Iran, tra cui siti culturali. Ma attaccare la cultura è crimine di guerra

06-01-2020
Dalla stampa estera di ieri: minacce di Trump contro siti culturali iraniani

20-12-2019
Riorganizzazione Mibact, Casini: non è ennesimo Lego, ma manutenzione amministrativa in continuità

04-12-2019
Libero riuso delle riproduzioni di beni culturali: articolo di Daniele Manacorda sul "Giornale dell'arte"

14-11-2019
Cosa succederà alla Biblioteca Guarneriana di S. Daniele del Friuli? Un appello dei cittadini al sindaco

04-10-2019
Unicredit mette all'asta da Christie's capolavori della sua collezione

Archivio news