LEGGI
BENI IN PERICOLO
INTERVENTI E RECENSIONI
RASSEGNA STAMPA
COMUNICATI DELLE ASSOCIAZIONI
EVENTI
BIBLIOGRAFIA
STORIA e FORMAZIONE del CODICE DEI BENI CULTURALI E DEL PAESAGGIO
LINK
CHI SIAMO: REDAZIONE DI PATRIMONIOSOS
BACHECA DELLE TESI
per ricevere aggiornamenti sul sito inserisci il tuo indirizzo e-mail
patrimonio sos
in difesa dei beni culturali e ambientali

stampa Versione stampabile

2003-01-17 - Luxembourg
Convegno Restauration et valorisation touristique des sites du Patrimoine mondial
Unesco





Muse National d'Histoire et d'Art,
Salle Kutter

Vendredi 17 janvier 2003


15.00:
Allocution de bienvenue et ouverture du forum par Madame Erna Hennicot-Schoepges,
Ministre de la Culture, de l'Enseignement suprieur et de la Recherche du Grand-Duch de Luxembourg

15.15:
Allocution de Madame Viviane Reding,
Commissaire Europenne responsable de l'ducation et de la Culture
15.30:
Allocution de Monsieur Ncola Bono,
Sous-secrtaire du Ministre de la Culture d'Italie

15.45:
Allocution de Monsieur Paul Helminger,
Maire de la Ville de Luxembourg

16.00:
Restauration des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO,
Monsieur Francesco Bandarin,
Directeur du Centre du Patrimoine mondial de l'UNESCO

16.15:
Patrimoine et valorisation touristique: atouts et dangers,
Monsieur Jean-Louis Luxen,
Anc. Secrtaire Gnral de l'ICOMOS

16.30:
Le nouveau et l'ancien: dveloppement et respect -Luxembourg,
Monsieur Georges Calteux,
Directeur du Service des Sites et Monuments -
Ministre de la Culture du Grand-Duch de Luxembourg

16.45:
Mtropole moderne et culture: Paris,
Monsieur Jean Favier,
Prsident de la Commission franaise pour l'UNESCO

17.00 : Pause caf

17.15:
Les Sites italiens du patrimoine mondial,
Madame Tu11ia Carettoni,
Prsident de la Commission italienne pour l'UNESCO

17.30:
Les Sites allemands du patrimoine mondial,
Monsieur Traugott Schofthaler,
Secrtaire Gnral de la Commission allemande pour l'UNESCO

17.45:
Les Sites belges du patrimoine mondial,
Monsieur Alphonse Creus en,
Secrtaire excutifp.i. de la Commission belge pour l'UNESCO

18.00:
Valorisation touristique des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO,
Monsieur Robert L. Philippart,
Directeur de l'Office National du Tourisme de Luxembourg

18.15:
Cultural tourism: opportunities and challanges,
Monsieur Luigi Cabrini,
WTO Regional Representative for Europe

18.30:
Le patrimoine UNESCO italien: un exceptionnel muse diffus,
Monsieur Mario Bagnara,
Prsident de l'Association des villes italiennes du patrimoine mondial

18.45:
Vicenza et les villes de Palladio: un parcours en deux tapes,
Monsieur Vladimiro Riva,
Conseilleur Dlgu " Vicenza Qualit"

19.00:
Protection environnementale et valorisation du territoire: la rserve MAB de Collemeluccio -Montedimezzo,
Monsieur Giancarlo Ranalli,
Universit des Etudes du Molise

19.15:
Dbat et conclusion





Accludiamo il comunicato stampa del Ministero dei Beni e delle Attivit Culturali sull'intervento del Sottosegretario Nicola Bono:


BONO: Turismo culturale, strategie di sviluppo.


Il Sottosegretario per i Beni e le Attivit Culturali On Nicola Bono ha partecipato a Lussemburgo al Forum europeo delle citt del patrimonio mondiale: Restauro e valorizzazione turistica dei siti del patrimonio mondiale dell'UNESCO, sulla tematica delle opportunit e dei rischi legati alla valorizzazione turistica dei beni. L'inserimento nella lista UNESCO di un bene, non rappresenta, ha sottolineato Bono, soltanto un riconoscimento al valore eccezionale di un patrimonio che abbiamo ereditato, ma anche un impegno ad operare nel migliore dei modi, per consegnare alle future generazioni quel patrimonio, sia nella sua consistenza fisica, che nell'integrit dei valori collegati al suo uso tradizionale ed ai significati d'identit ad esso attribuiti dalle popolazioni locali.
E' altrettanto importante che un cos vasto patrimonio culturale offra ricadute economiche e sociali. Per raggiungere questo obiettivo necessario affiancare alle tradizionali norme di tutela opportuni strumenti che consentano di armonizzare le esigenze di conservazione con le potenzialit di tipo socio economico che sono presenti nella valorizzazione del patrimonio. I modelli di piani di gestione che stiamo sviluppando per presentare le nostre nuove candidature per la lista UNESCO, sono un utile punto di riferimento al riguardo, cos come sono concreti strumenti di sviluppo i Sistemi Turistici Locali, previsti dalla legge quadro Turismo. Questi, ha concluso Bono, sono societ di capitali miste, pubblico-private, il cui scopo l'individuazione e promozione del Prodotto Turistico Locale, risultato del contesto artistico, storico e architettonico, dei valori, dei colori, dei sapori, della qualit della vita, che in un determinato luogo si sono stratificate nel tempo, facendone un microcosmo unico, originale e irripetibile.




Questo il testo letto da Mme Viviane REDING, membro della Commission europenne responsable de l'Education et de la Culture

Mesdames, Messieurs,


Avant toute chose, permettez-moi de vous dire combien la Commission europenne accorde de l'importance aux travaux de ce Forum des villes du patrimoine mondial consacr au thme de la restauration et de la valorisation touristique des sites du patrimoine mondial. Je tiens donc tout particulirement en remercier les organisateurs, ainsi que l'ensemble des participants.


Je voudrais pour ma part replacer brivement le cadre et les modalits dans lesquels s'inscrit notre action communautaire en faveur du patrimoine.


Comme vous le savez, le trait instituant l'Union europenne (le Trait de Maastricht - 1992) a, pour la premire fois dans l'histoire de la construction communautaire, rserv une place vritable au domaine culturel. Plus prcisment, la coopration culturelle est devenue un objectif officiellement reconnu de l'action communautaire, disposant avec l'article 151 d'une base juridique approprie.


C'est ainsi que la Communaut encourage la coopration entre Etats membres dans le domaine de la culture. Lorsque cela est ncessaire, elle soutient et complte leurs initiatives, notamment en faveur de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine culturel.


Par ailleurs, et toujours selon les termes du trait, la Communaut veille constamment ce que les aspects culturels soient pris en compte dans les diffrentes politiques qui relvent de sa comptence - je pense non seulement certains aspects de la fiscalit (qui ont toute leur importance dans le domaine du patrimoine!) mais aussi, puisque tels seront les thmes abords lors de ce Forum, la restauration et la valorisation touristique du patrimoine.


Depuis 10 ans, ce cadre lgal a donc permis la Communaut de soutenir les efforts des Etats membres en faveur du patrimoine culturel. Pour l'avenir, la Communaut souhaite poursuivre cette action et accompagner, si possible plus et mieux encore, les autorits publiques et les associations prives dans leurs actions (respectives et complmentaires) dans ce domaine. C'est l'un des enjeux essentiels mes yeux des dbats en cours au sein de la Convention sur l'avenir de l'Europe, et je saisis l'occasion qui m'est donne ici pour vous rappeler que ce message ne sera entendu par les conventionnels et les chefs d'Etat et de gouvernement europens que s'il est port par les professionnels du patrimoine : je compte sur votre action en ce sens.


Pourquoi une action en faveur du patrimoine est-elle si importante ?

La rponse mrite d'tre rappele en quelques mots. De toute vidence, la sauvegarde et la promotion du patrimoine d'importance europenne mettent en valeur ce qui constitue le fondement de l'Europe, ses fondations historiques et culturelles - en d'autres mots, ses racines communes. A cet gard, le patrimoine reprsente un lment irremplaable de la conscience europenne, de son identit, et un prcieux outil de connaissance de sa culture.


Le patrimoine permet aussi de rvler toute la richesse et la diversit culturelle de l'Europe et, ce faisant, il nous convainc de la ncessit de prserver et de promouvoir cette diversit.


Si l'action communautaire parat ainsi bien justifie, il faut toutefois rappeler que les moyens de la Communaut europenne sont (malheureusement) limits par rapport aux besoins et que, d'autre part, en vertu du principe de subsidiarit, il incombe prioritairement aux Etats membres de veiller la sauvegarde de leur patrimoine.


Nous disposons, depuis le dbut de l'anne 2000, d'un nouvel instrument : le programme "Culture 2000", adopt pour 5 ans - jusqu' la fin de l'an 2004 - et dot d'une enveloppe budgtaire de 167 millions d'euros. Ce programme sera prolong mon initiative jusqu'en 2006 inclus. Tous les pays candidats y sont dsormais associs, sauf la Turquie.


Un peu plus du tiers de cette enveloppe budgtaire est destin au patrimoine culturel : soit de 12 13 M par an.


Dans ce domaine, les objectifs du programme "Culture 2000" visent la fois le partage et la mise en valeur, au niveau europen, du patrimoine culturel commun d'importance europenne, la diffusion du savoir-faire et la promotion des bonnes pratiques, la connaissance mutuelle de la culture et de l'histoire des peuples europens.


Plus particulirement, "Culture 2000" soutient la mise en rseau et la coopration des professionnels, la formation, les "laboratoires" europens - qui sont des lieux d'exprimentation et de mise en commun des recherches - mais aussi des expositions itinrantes, des reconstitutions virtuelles ou encore la ralisation de publications, de CD-ROM ou de sites Internet consacrs au patrimoine, sa conservation, sa mise en valeur et sa "diffusion" auprs du public.


C'est ainsi par exemple que Culture 2000 a cofinanc en 2002 un projet dvelopp par la ville espagnole de Ludo, en coopration avec les municipalits de Mons, Vrone, Pecs et Tanum, qui ont toutes reu le label Patrimoine mondial de l'Unesco en 2000. Ce projet, qui prvoyait des visites d'tude, des sminaires et des confrences ainsi que la confection d'un CD-ROM, d'une brochure et d'un site commun sur le net, ambitionne d'changer des informations et des bonnes pratiques sur la protection du patrimoine mondial, notamment auprs des jeunes.


Toujours en 2002, Culture 2000 a cofinanc un projet spcifiquement li au tourisme. L'initiateur de ce projet tait l'comuse de la communaut urbaine du Creusot (en France), en partenariat avec la ville italienne de Sesto San Giovanni et une association belge. Ce projet entendait concevoir et raliser une srie de manifestations relatives l'histoire et aux paysages industriels des trois aires gographiques auxquelles se rattachent les partenaires.


Il a dbouch sur l'organisation d'une exposition itinrante dans d'anciennes friches industrielles reconverties en muses. Il a permis une rflexion historique et culturelle sur le pass industriel des zones concernes, une rflexion sur la transformation de ces zones, tant du point de vue du paysage que sous l'angle conomique et social.


Je vous encourage bien entendu vous inscrire dans cette dynamique de projets, d'changes et d'expriences partages, et je voudrais vous signaler que j'ai choisi d'accorder la priorit au patrimoine culturel dans la mise en uvre du programme "Culture 2000" en 2004 - le patrimoine culturel au sens le plus large : patrimoine architectural et mobilier, patrimoine immatriel, archives historiques et bibliothques, patrimoine archologique, subaquatique, sites et paysages, etc.


Enfin, toujours dans le cadre du programme "Culture 2000", l'Union europenne a dcid de dcerner un Prix du Patrimoine. Ce prix est destin faire connatre des initiatives exemplaires mais aussi souligner les comptences de personnes ou d'organisations mritantes dans le domaine de la conservation et de la valorisation du patrimoine culturel en Europe. Des rcompenses seront remises dans plusieurs catgories. C'est l'association pan-europenne Europa Nostra qui a t retenue pour l'organisation de ce prix dont la proclamation correspondra, le 9 mai prochain, la Fte de l'Europe.


Je ne saurais passer sous silence les initiatives menes dans le cadre d'autres politiques telles que la politique rgionale, la politique de la recherche ou encore la politique de l'ducation.


En ce qui concerne la politique de la recherche, l'action Ville de demain et hritage culturel , qui s'inscrit dans le 5me programme cadre communautaire en faveur de la recherche, comporte par exemple une action spcifique intitule protection, conservation et amlioration de l'hritage culturel europen .


En matire d'ducation, le programme de formation professionnelle "Leonardo da Vinci" a, pour sa part, financ de nombreux projets lis aux mtiers du patrimoine (par exemple: un projet autour de la revalorisation des mtiers et des techniques traditionnels en matire de construction, men par l'Universit de Grenade en 1999).


Dans le cadre des programmes nationaux financs par le Fonds social europen, des actions de formation dans le domaine du patrimoine sont galement organises.


Pour ce qui est de la politique rgionale, le nouveau rglement sur les fonds structurels adopt en juin 1999 reconnat l'importance de la dimension culturelle du cadre de vie pour faciliter le dveloppement rgional et local. Dans cet esprit, le nouveau rglement du Fonds europen de dveloppement rgional prvoit explicitement, et ce pour la premire fois, la possibilit de financer des projets caractre culturel. Une priorit claire est accorde au tourisme culturel - avec essentiellement une mise en valeur du patrimoine culturel - car ce type de tourisme peut non seulement participer rduire l'isolement de certaines zones et en favoriser le dveloppement, mais aussi contribuer rapprocher les hommes et effacer les frontires. Tourisme et culture sont donc trs prsents dans les interventions structurelles et nombreux sont les programmes qui ont un axe spcifiquement consacr au dveloppement d'infrastructures ou de projets caractre touristique, la protection du patrimoine etc.


Citons les initiatives communautaires LEADER, pour le dveloppement conomique des zones rurales, URBAN, pour les zones urbaines, et INTERREG, pour les rgions frontalires, qui contribuent la mise en place d'quipements culturels, notamment par la valorisation culturelle des btiments, de quartiers et de sites mais aussi des mobiliers et matriels d'intrt historique, architectural ou patrimonial.


Je ne citerai ici qu'un exemple qui concerne une ville inscrite au patrimoine de l'Unesco : Naples. Le programme communautaire Urban contribue en effet la cration, dans le vieux quartier de la Sanit, d'un muse ddi Antonio de Curtis, mieux connu sous son pseudonyme de Tot, qui tait originaire de Naples et qui a marqu l'histoire du cinma italien. Install dans un splendide palais du 18e sicle, ce muse comprendra des salles d'exposition, une salle pouvant accueillir des activits thtrales et des sminaires, une salle multimdia et une bibliothque.


Aprs plusieurs annes d'exprience, la Commission europenne ne peut qu'encourager la poursuite et le dveloppement de projets de coopration dans le domaine du patrimoine culturel. Mais permettez-moi de souligner l'importance de la mise en rseau des oprateurs afin d'viter le redoublement d'initiatives similaires et de permettre l'accroissement du niveau d'exigence et de qualit recherche.


Voil, en quelques mots, ce que j'ai tenu vous rappeler : l'Union europenne, son niveau et avec ses moyens, accorde beaucoup d'importance au "bon usage du patrimoine culturel europen"; elle compte sur la coopration et la complmentarit des gens de terrain, les professionnels du secteur, les universits, les ONG spcialises, les entreprises et les laboratoires de recherche; et elle est prte les accompagner, et soutenir leurs travaux.


J'espre que ce Forum et ses conclusions rpondront votre attente, et je vous souhaite bon travail.


Merci de votre attention.



news

09-11-2018
Rassegna Stampa aggiornata al giorno 09 NOVEMBRE 2018

18-09-2018
Il Ministro Bonisoli: abolire la storia dell'arte

16-09-2018
Le mozioni dell'VIII Congresso Nazionale di Archeologia Medievale

14-09-2018
Manifesto della mostra sulle leggi razziali e il loro impatto in un liceo triestino.La censura del Comune

12-09-2018
Bando Premio Silvia Dell'orso: il 30 settembre scadono i termini per candidarsi

03-09-2018
Appello per la salvaguardia dellArchivio e del patrimonio culturale delle Acciaierie di Piombino

24-08-2018
A due anni dal terremoto in centro Italia

08-08-2018
Comitato per la Bellezza. Altro palazzone di 6 piani in piena riserva naturale del Litorale romano

24-07-2018
Da Emergenza Cultura: San Candido (BZ), uno sfregio che si poteva e doveva evitare

21-07-2018
Inchiesta de "L'Espresso" di Francesca Sironi: Il ministro Alberto Bonisoli e la scuola offshore

20-07-2018
Associazione Nazionale Archeologi. MIBAC: il titolo non è unopinione!

08-07-2018
Su Eddyburgh un intervento di Maria Pia Guermandi sull'Appia Antica

13-06-2018
Disponibile la relazione di Giuliano Volpe sull'attività del Consiglio Superiore

12-06-2018
Lettera aperta al Sig. Ministro dei Beni Culturali dott. Alberto Bonisoli: Per un futuro all'archeologia italiana

04-06-2018
Dalla rete: sul nuovo governo e sul nuovo ministro dei Beni culturali

19-05-2018
Sul contratto M5S - Lega vi segnaliamo...

17-05-2018
Cultura e Turismo: due punti della bozza Di Maio - Salvini

15-05-2018
Sulla Santa Bibiana di Bernini: intervento di Enzo Borsellino

13-05-2018
Premio Francovich 2018 per il miglior museo/parco archeologico relativo al periodo medievale

04-05-2018
Nella sezione "Interventi e recensioni" abbiamo pubblicato un contributo di Franco Pedrotti sul depuratore della piana di Pescasseroli: una sconfitta del protezionismo italiano

01-05-2018
Archistorie: rassegna di films sull'architettura dell'Associazione Silvia Dell'Orso

30-04-2018
Nella sezione "Interventi e recensioni", abbiamo pubblicato un contributo di Vittorio Emiliani: Appena 11 giardinieri per Villa Borghese. Ma l'erba "privata" non è meglio

26-04-2018
Roma. Il nuovo prato di piazza di Spagna non regge, il concorso ippico migra al Galoppatoio

21-04-2018
Anna Somers Cocks lascia The Art Newspaper. Intervista su "Il Giornale dell'Arte"

04-04-2018
VIII edizione del Premio Silvia Dell'Orso: il bando (scadenza 30/9/2018)

29-03-2018
Comitato per la Bellezza: A Palazzo Nardini chiedono già affitti altissimi ai negozi

25-03-2018
Lettera aperta di Archeologi Pubblico Impiego - MiBACT ai Soprintendenti ABAP

25-03-2018
A Foggia dal 5 aprile rassegna Dialoghi di Archeologia

23-03-2018
Comitato per la Bellezza e Osservatorio Roma: Tre richieste fondamentali per salvare Villa Borghese e Piazza di Siena

17-03-2018
Comunicato ANAI sul tema delle riproduzioni fotografiche libere

Archivio news